Un peu d’humour… C’est quoi, un adjudant-chef ? ou mon lieutenant

 

L’adjudant-chef… une figure qui a marqué bien des militaires, d’active ou du contingent… un personnage incontournable de notre environnement. En voici une vision humoristique, trouvée sur internet et un peu remaniée.

 

- La masse musculaire de l’adjudant-chef est supérieure à son poids total.

- Si la lumière va plus vite que l’adjudant-chef, c’est qu’elle a peur de lui.

- Quand l’adjudant-chef dit qu’il va « jeter un œil », il ne parle pas du sien !

- Un jour, le père Noël a frappé à la porte de l’adjudant-chef, depuis il passe par la cheminée.

- L’adjudant-chef ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.

- L’adjudant-chef n’essaie pas. Il réussit !

- Quand l’adjudant-chef scrute l’horizon, il voit son dos. - Quand l’adjudant-chef dit « Hein ? », personne ne dit 2

- Quand l’adjudant-chef va au restaurant, c’est le serveur qui laisse un pourboire.

- Depuis que l’adjudant-chef joue, l’important c’est de participer.

- L’adjudant-chef joue à la pétanque tout seul. On ne touche pas aux boules de l’AC.

- Quand l’adjudant-chef s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes.

- L’adjudant-chef est le seul homme à posséder une Bible dédicacée.

- L’adjudant-chef peut encercler ses ennemis. Tout seul.

- L’adjudant-chef pisse face au vent et le vent change de direction.

- L’adjudant-chef peut claquer une porte fermée… Il peut aussi enfoncer une porte ouverte !

- L’adjudant-chef a déjà compté jusqu'à l’infini. Deux fois.

- Certaines personnes portent un pyjama Superman. Superman porte un pyjama d’adjudant-chef.

- L’adjudant-chef ne porte pas de montre. Il décide de l'heure qu’il est.

- L’adjudant-chef peut diviser par zéro.

- Dieu a dit : « que la lumière soit ! » et l’adjudant-chef répondit : « on dit s’il vous plaît ! »

- La seule chose qui arrive à la cheville d’un adjudant-chef … c’est sa chaussette.

- Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à l’adjudant-chef.

- L’adjudant-chef fait pleurer les oignons…

- Pour certains hommes le testicule gauche est plus large que le testicule droit. Chez l’adjudant-chef, chaque testicule est plus large que l’autre.

- L’adjudant-chef sait parler le braille.

- Il n’y a pas de théorie de l’évolution… juste une liste d’espèces que l’adjudant-chef autorise à survivre.

- Un jour, au restaurant, l’adjudant-chef a commandé un steak. Et le steak a obéi.

- Un jour, l’adjudant-chef a avalé un paquet entier de somnifères. Il a cligné des yeux.

- L’adjudant-chef mesure son pouls sur l’échelle de Richter.

- L’adjudant-chef connaît la dernière décimale de Pi.

- L’adjudant-chef peut taguer le mur du son.

- Quand la tartine de l’adjudant-chef tombe, la confiture change de côté.

- Dieu voulait créer l’univers en 10 jours, l’adjudant-chef lui en a donné 4.

- L’adjudant-chef est capable de laisser un message avant le bip sonore.

- Une larme de l’adjudant-chef peut guérir du cancer. Malheureusement, l’adjudant-chef ne pleure pas.

- L’adjudant-chef dort avec une lampe allumée, ce n’est pas qu’il a peur du noir… le noir a peur de lui.

- Le calendrier de l’adjudant-chef passe du 31 mars au 2 avril…

- Personne ne fait de blague à l’adjudant-chef.

- Quand l’adjudant-chef entre au Vatican, le Saint-Père se met au garde-à-vous.

- Si l’adjudant-chef n’existait pas, il faudrait immédiatement l’inventer ! ! !

 

Dire qu'aujourd'hui nos jeunes ne connaissent même plus l’adjudant-chef ! Quel gâchis !

Traditions, humour et bêtisier militaires

« Une collectivité capable d'autodérision est en bonne santé »

 « Rien n’est plus jeune qu’une vieille chanson »

 

La Tradition se réclame à la fois de l'Histoire et de l'esprit d'une collectivité. Elle est évolutive et constitue un guide permanent. C'est par son prisme que toute réforme de celle-ci devrait être en partie analysée.

Dans ce recueil, il ne sera pas fait état des Traditions fondamentales de notre Armée qu'il est aisé de retrouver. Ici, ce sont des textes et chants peu courants ou inédits, ou encore des adages relevant de la tradition orale, qui seront développés.

 

Bonne lecture

Les 20 commandements du chef

Les choses finissent toujours par s'arranger. Il n'y a pas d'exemple qu'une situation militaire, si catastrophique soit elle, soit restée sans issue ou n'ait été remplacée dans la minute qui suit par une situation plus catastrophique encore. Car quoi qu'il arrive, il suffit d'appliquer les commandements :

 

1 - YAKA (permet au chef de réfléchir)

2 - YAVEKA (hautain)

3 - YORAKA (méditatif)

4 - YFODRA (à utiliser après emploi successif du 7 et du 10)

5 - YZONKA (permet de gagner du temps avec le chef du chef)

6 - YAVEKAPA (à utiliser par tous les problèmes de subalternes)

7 - YFOKON (permet de donner la fausse impression que le chef VALE FER)

8 - YFOLEFERFER (réaction normale du chef)

9 - YFOPALEFERFER (exceptionnel)

10 - YFOPALEFER (d'usage intérieur au chef après utilisation du 7)

11 - YFOLEFER (il s'agit d'un commandement, ne s'applique pas au chef)

12 - YRESKA (en attendant de savoir QUIVALEFER)

13 - YAKAPA (généralement employé par le chef sous la forme YAKAPASANFER)

14 - YAPUKA (résigné mais avec emploi intérieur du 11)

15 - YNOUFO (à utiliser avec le chef du chef dans le cas ou le premier utiliserait les mêmes commandements)

16 - YANAPA (à utiliser en priorité si on demande quelque chose au chef)

17 - YANAPU

18 - YANA (utiliser de préférence les 16 et 17)

19 - YANORA (à utiliser toujours après les 16 et 17)

20 - YZANON (permet de s'assurer les compétences du chef voisin)

Le règlement du chef

 

Article I - Le chef a raison (Rien ne saurait empêcher le pépin d'arriver et le responsable d’être désigné).

Article II - Le chef a toujours raison.

Article III - Même si un subalterne a raison c'est 1'article I qui s'applique.

Article IV - Le chef ne dort pas, il se repose.

Article V - Le chef ne mange pas, il se nourrit.

Article VI - Le chef ne boit pas, il goûte.

Article VII - Le chef n'est jamais en retard, il est retenu.

Article VIII - Le chef ne quitte jamais son service, il est appelé

Article IX - Le chef ne lit jamais son journal pendant le service, il l’étudie

Article X - Le chef n'entretient jamais de relations avec sa secrétaire, il l'éduque.

Article XI - On entre dans le bureau du chef avec ses idées personnelles, on en ressort avec les idées du chef.

Article XII - Le chef reste le chef même si le chef est en caleçon de bain.

Article XIII - Plus on critique le chef, moins on a d'avancement.

Article XIV - Le chef est obligé de penser pour tout le monde (Tout problème comporte au minimum deux solutions : la bonne et celle de l'Ecole de Guerre).

Quelques conseils aux jeunes pour le choix d'une arme

Pour réussir, il faut se distinguer, être le seul au milieu des autres, ainsi :

 

- Si tu as un nom, va dans l'infanterie, tu seras le seul.

- Si tu es intelligent, va dans la cavalerie, tu seras le seul.

- Si tu es bien élevé, va dans l'artillerie, tu seras le seul.

- Si tu es propre, va dans le génie, tu seras le seul.

- Si tu aimes les femmes, va dans la coloniale, tu seras le seul.

- Si tu es modeste, va dans l'aviation, tu seras le seul.

- Si tu sais compter, va dans l'intendance, tu seras seul.

- Si tu es républicain, va dans la marine, tu seras le seul.

Mode d'action des différentes armes

Lorsqu'il reçoit un ordre :

 

- Le FANTASSIN écoute, ne comprend pas, fait répéter, se trouble, ne comprend toujours pas, exécute mal mais rend compte.

- Le CAVALIER (monté) n'écoute pas, salue, part au galop, va n'importe où, revient (toujours au galop), salue et dit « tout va bien ».

- Le CAVALIER (blindé) écoute, n'entend pas, fait répéter, ne comprend pas, monte dans son char et fonce dans le brouillard.

- L'ARTILLEUR (sol-sol) n'écoute pas, exécute mal, ne rend pas compte et tire... sur l'ordre de ses supérieurs.

- Le SAPEUR fait semblant d'écouter, fait répéter, sourit finement. On croit qu'il a compris et qu'il exécutera. Pas du tout, il a trouvé une objection : il n'a pas de crédits. (Pour l'arme... il ne dispose pas de délais suffisants).

- Le TRINGLOT quoi qu'on lui dise, il ne réagit pas.

- L'AVIATEUR s'en fout, n'écoute pas, comprend quand même, s'excuse, dit que son avion n'est pas prêt, monte en voiture et... va prendre l'apéritif.

- Le MARSOUIN se dém...

 

Quoiqu'il en soit, la proportion de c... est à peu près la même dans toutes les armes, sauf dans la cavalerie où elle est légèrement supérieure.

 

Lorsqu’on lui demande d’indiquer sa position sur une carte :

 

- L’ARTILLEUR montre le point précis avec un crayon bien taillé

- Le FANTASSIN pose son doigt sur le point

- Le CAVALIER plaque sa main sur la carte en disant : « nous sommes là si c’est la bonne carte »

 

Lorsqu’on pose la question « 2 + 2 égale ? »

 

- L’ARTILLEUR déclare « 2 + 2 = 4 ; c’est vraiment trop simple »

- Le SAPEUR va au tableau, effectue des calculs compliqués pendant une demi-heure avant de conclure : « 2 + 2 est une fonction dont la limite est 4 »

- Le FANTASSIN compte sur ses doigts « 1 + 1 + 1 + 1 = 4 »

- Le CAVALIER éclate de rire « 2 + 2 = 5 et si ce n’est pas ça, tournée générale »

Du sourire dans les armes

Quand on lui raconte une histoire...

 

- Le FANTASSIN sourit trois fois :

* quand on la lui raconte,

* quand on la lui explique,

* quand il a compris.

- Le CAVALIER sourit deux fois :

* quand on la lui raconte,

* quand on la lui explique,

* à pied, à cheval, en blindé, il ne comprend jamais.

- L'ARTILLEUR sourit une demi-fois :

* quand on commence à la lui raconter.

Il la connaît, s'esclaffe, la raconte à sa manière ; mais il ajoute aussitôt qu'il en connaît une autre plus paillarde.

- Le SAPEUR ne sourit qu'une fois quand on la lui raconte,

* ce n’est pas la peine de la lui expliquer, il ne comprendrait pas.

- Le BREVETÉ sourit une fois

* quand on la lui raconte... (on n'ose pas la lui expliquer et il ne comprend jamais).

- Le MEDECIN ne sourit pas car il connaît toutes les histoires, même les moins drôles.

- Le CONTROLEUR des ARMÉES ne sourit pas non plus à lui on ne lui raconte pas d'histoires.

De la pratique de l'équitation

Un cheval arrive en haut d'une côte :

 

- AU TRIPLE GALOP... c'est un marin

- AU GALOP... c'est un artilleur

- AU TROT... c'est un fantassin (même s'il était capable de faire galoper son cheval, celui-ci ne pourrait pas le faire)

- AU PAS... c'est un cavalier

- SEUL (allure facultative)... c'est un médecin militaire. Cela peut aussi être un marin ; en effet, la devise des marins qui pratiquent l’équitation est : « sitôt à terre, sitôt à cheval, sitôt à cheval sitôt à terre »