Le chant des partisans par l'ABC - 8 mai[...]
Fichier audio/vidéo MP [26.5 MB]
Sonneries règlementaires de Cavalerie.mp[...]
Fichier audio/vidéo MP [29.6 MB]

Les MUSIQUES d’ARMES

Appellations dans l’Armée de Terre française.

Saumur 2011
Musique de l'Arme Blindée Cavalerie
Le national Tattoo militaire néerlandais a eu lieu du 28 septembre au 2 octobre 2011 au Pays Bas avec la prestation de la Musique de l'Arme Blindée Cavalerie. (Chaîne de armee2terre)
Tattoo 2011.mp4
Fichier audio/vidéo MP [11.2 MB]

La réorganisation des Armées commencée depuis 15 ans se poursuit. Les volumes ce sont rétractés et cela se poursuit compte-tenu de nouvelles restrictions budgétaires. Nous en sommes informés à chaque étape. Dans le domaine de la musique militaire, où la professionnalisation semble s’être bien passée, des adaptations sont amenées à se produire à l’usage, tant dans le fond que dans la forme.

 

Dans l’Armée de Terre, plus proches du terrain si l’on peut dire, c’est pourquoi, après avoir porté le nom de leur régiment, de grandes garnisons, de grandes unités, pendant des décennies, les musiques maintenues au moment de la grande réorganisation après la fin de la conscription, prirent une appellation   géographique en fonction de leur implantation, les quelques fanfares du domaine (ou en double qualification), subsistant, conservant celle de leur corps (régiment), selon l’engagement, l’implication et la volonté de leur chef de corps.

 

Nous avions donc 6 grandes musiques sur notre territoire national. La Musique Principale de l’Armée de Terre (Versailles-Satory) et 5 Musiques Régionales, celle de l’île de France: Musique RTIdF (Versailles-Satory). Celles de la RTNord-Ouest (Rennes), RTSud-Ouest (Toulouse), RTSud-Est (Lyon) et RTNord-Est (Metz), chacune rattachée à un corps support.

 

Toutes les nouvelles restructurations et implantations des armées se trouvent et se tournent maintenant autour de « Bases de Défenses ». Le chef d’état-major de l’Armée de Terre décide alors de rapporter sur les diverses « Armes » qui la compose, les traditions et la représentativité propres à chacune d’elles. C’est ainsi qu’au 1er janvier 2011 ces 6 Musiques ont été affectées à une Arme et changent de dénomination.

 

- La Musique Principale de l’Armée de Terre est redevenue la :

Musique Principale des Troupes de Marine


- La Musique Région Terre Île de France est devenue la :

Musique des Transmissions


- La Musique Région Terre Nord-Ouest est devenue la :          

Musique de l’Artillerie


- La Musique Région Terre Sud-Ouest est devenue la :      

Musique des Parachutistes


- La Musique Région Terre Sud-Est est devenue la :

Musique de l’Infanterie


- La Musique Région Terre Nord-Est est devenue la :

Musique de l’Arme Blindée Cavalerie

 

Dans le même processus, différentes fanfares changent d’appellation aussi.

- La Fanfare du 6ème Régiment du Génie (Angers) est devenue :

Musique du Génie


- La Fanfare du 43ème Régiment Infanterie (Lille) est devenue :

Musique des Forces Terrestres


- La Fanfare de la 9ème Brigade Légère Blindée de Marine (Poitiers) a gardé :

Fanfare de la 9ème BLBMa

 

Se maintiennent rattachées à l’Armée de Terre : La Musique de la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris et la Musique de la Légion étrangère (Aubagne).

 

Un Orchestre de circonstance de l’Armée de Terre pourra être activé selon les besoins ou les événements marquants, en sélectionnant les musiciens parmi les six grandes formations citées.

 

Le Conservatoire Militaire de Musique de l’Armée de Terre (CMMAT) est toujours situé au Pôle Musique de Versailles-Satory et dirigé par le CMACE(1), colonel Jean-Michel Sorlin, qui a pris la nouvelle fonction de chef de corps des Formations Musicales de l’Armée de Terre et de Président de l’IMMS France (International Military Music Society).

 

Pensez à mettre à jour votre annuaire ! Je compte refaire le point sur les formations en double qualification quand la situation se sera mieux stabilisée dans ce domaine sensible.

 

Major André Souplet

Vice-président de l’UNABCC,

Président honoraire IMMS France

http://www.immsfrance.fr/

          La vie du soldat ne saurait se détacher de la musique et du chant militaire. La Nation a toujours reconnu son Armée à travers les fanfares régimentaires et autres formations musicales militaires.


          Du poilu de la première Guerre mondiale défendant la frontière au soldat professionnel engagé sur les théâtres d'opérations extérieures à plusieurs milliers de kilomètres de la métropole, en passant par l'appelé du contingent, tous ont chanté le sacrifice de leurs anciens, leur dévouement à la patrie, leur attachement à leur unité, ou plus légèrement les femmes ou la boisson …

 

C'est ainsi qu'au cours de l'histoire s'est créé un répertoire de chants des plus vastes, encore actualisé aujourd'hui et toujours utilisé dans le cadre du service.

 

Musique-militaire s'adresse à tous : ancien appelé, futur serviteur de la nation, soldat professionnel d'Active ou de Réserve, anciens combattants ou curieux qui partagent cette passion des chants militaires. Chacun reconnaîtra son chant section ou son chant régimentaire, son chant de promotion, ou se remémora le chant de popote qui rassemblait tout le monde autour de la table.

 

Lieutenant PRIVAT

Webmestre

www.musique-militaire.fr

Les sonneries de cavalerie

La vie militaire est réglée en musique grâce au sonneries réglementaires, l’Arme Blindée Cavalerie ne déroge pas à la règle, elle dispose cependant d’une spécificité, ses sonneries sont interprétées à la trompette de cavalerie et non au clairon comme c’est le cas dans l’infanterie.

 

Ouvrez le ban - Fermez le ban - Garde à vous - Appel - Appel des consignés - Appel des fourriers - A la soupe - Le ralliement - Le réveil - A cheval - En avant - Au pas - La marche - En colonne par quatre - A trot - Au galop - Chargez - Sabre à la main - Commencez le feu - Marche de retraite - Défilé au galop - Halte - Extinction des feux - Refrain de l'école de Saumur - A l'étendard