La cavalerie au coeur du combat interarmes 2013-14
Plan d'action de la Cavalerie.pdf
Document Adobe Acrobat [5.1 MB]

Immergez-vous dans le monde des grands espaces, des combats de chars, des tirs au canon et découvrez cet emploi et ses fonctions au travers de divers témoignages. Hussards, Cuirassiers, Chasseurs, Spahis, tous issus de la grande tradition des charges de cavalerie, ils vous expliquent leur quotidien au service d'un équipement moderne et puissant.


Leurs missions : reconnaissance, attaque, raid blindé, ou infiltration, investigation et recherche de renseignements et cela en tant de paix comme en tant de crise sur tous les théâtres d'opération.

 

Direction des Ressources Humaines

de l'Armée de Terre

Cahier de la Cavalerie Blindée 2011.pdf
Document Adobe Acrobat [2.5 MB]
Dossier 2012
Pour comprendre l'Armée de Terre.pdf
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]

«  UNITéS OPéRATIONNELLES »


La Cavalerie Blindée d’aujourd’hui rassemble les troupes blindées de l’Armée de Terre, en majorité de l’Arme Blindée Cavalerie, qu’ils soient Cuirassiers, Dragons, Chasseurs ou Chasseurs d’Afrique, Hussards, Spahis, Légionnaires, Chars de combat, Marsouins.


D’autres régiments (ou formations) non blindés mais spécialisés complètent la grande famille des « cavaliers ».


Toutes ces unités véhiculent le savoir-être et le savoir-faire du cavalier : panache, allant, audace, intelligence de situation, vitesse d’exécution, sens de la manœuvre et recherche de la surprise. Ces vertus, partagées par tous dans une complicité et fraternité d’équipage se résument en deux mots :


« L’esprit cavalier »


Plongeant ses racines dans l’histoire des troupes à cheval, l’ABC porte en elle un passé glorieux au service de la France de Marignan à Iéna, des premiers engagements des chars à Berry-au-Bac jusqu’aux épopées des Divisions Blindées dans la libération du pays en 1944-1945 ; inscrit dans les plis des étendards, ce passé a inspiré les cavaliers d’Indochine, d’Algérie et de tous les théâtres d’opérations extérieures.


Plus que jamais au cœur du combat interarmes, en permettant l’engagement par l’acquisition du renseignement de contact et la sureté, et en créant la décision dans la manœuvre, la Cavalerie Blindée pour le combat embarqué et les autres régiments, chacun dans sa spécialité, s’investissent grâce aux hautes technologies dans les missions du combat moderne.


Cet équilibre achevé de la tradition et de la modernité est le ciment de la cohésion et le vecteur de l’efficacité au service des armes de la France.

Implantation des régiments